jeudi 11 janvier 2018

Sauveur et fils





Sauveur et fils
saison 1
Marie-Aude Murail
Ecole des Loisirs - 2016

4ème de couverture : Quand on s'appelle Sauveur comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1.90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d'affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras ; Ella Kuypens, 12 ans, qui s'évanouit de frayeur devant sa prof de latin, ; Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit ; Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin ; les trois soeurs Augagneur, 5, 14  et 16 ans dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme....
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s'occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a til jamais montré la photo de son mariage ?
Et pourquoi y a til un hamster sur la couverture ?

Mon avis : On ne présente plus Marie-Aude Murail,  mais s'il le fallait, 1 clic pour accéder à son site ou encore sur le site de l'Ecole des loisirs "Mon écrivain préféré"
Ce roman, destiné à des lecteurs de 12-16 ans (voire plus ... j'ai dépassé depuis longtemps cette tranche d'âge !) aborde des sujets graves (scarification, phobie scolaire, addiction aux jeux videos, homosexualité, énurésie, identité sexuelle, racisme...) mais toujours de façon respectueuse et avec tact, sans oublier une dose d'humour qui permet au lecteur de "souffler".
Au cours de cette première saison, nous découvrons la famille Saint-Yves, Sauveur, le père et Lazare, le fils : leur relation, le secret que Sauveur n'arrive pas à dire à son fils, la Martinique.
Un livre riche en émotions !..qui donne envie de découvrir les saisons suivantes (quatre au total).

C'est avec ce roman que ce blog reprend vie et que je débute le challenge de Enna : Petit bac 2018 (photo du challenge à venir quand je saurai la télécharger). J'espère bien arriver au bout cette fois-ci !



 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire