lundi 22 janvier 2018

L'homme qui s'envola

L'homme qui s'envola
Antoine Bello
Gallimard -2017


4eme de couverture :Walker a tout pour être heureux. Il dirige une florissante entreprise au Nouveau-Mexique et sa femme, la riche et belle Sarah, lui a donné trois magnifiques enfants. Et pourtant, il ne supporte plus sa vie. Entre sa famille, son entreprise et les contraintes de toutes sortes, son temps lui échappe. Une seule solution : la fuite. Walker va mettre en scène sa mort de façon à ne pas peiner inutilement les siens.
Malheureusement pour lui, Nick Shepherd, redoutable détective spécialisé dans les disparitions, s’empare de son affaire et se forge la conviction que Walker est encore vivant. S’engage entre les deux hommes une fascinante course-poursuite sur le territoire des États-Unis. En jeu : la liberté, une certaine conception de l’honneur et l’amour de Sarah.
L’homme qui s’envola, balayé par le grand souffle de l’aventure, est aussi un récit pénétrant sur la fragilité des réussites humaines.

L'auteur : site officiel où tout est dit !

Mon avis : Un très bon roman qui se lit comme un polar. Après un premier chapitre où le décor est planté, où l'on fait la connaissance deWalker, riche homme d'affaire, la quarantaine, qui court après le temps ; également père de famille, marié à une très belle et intelligente femme, Sarah. Walker a tout pour être heureux. Mais voilà quand on a tout pour être heureux, parfois cela ne suffit pas ...et Walker se sent pris au piège d'une vie qui ne lui convient plus ; il aspire à la liberté ; il en rêve souvent, de plus en plus souvent. Ne plus avoir de contrainte, de responsabilité, ne plus posséder, organiser son temps selon son envie. Et un jour le rêve devient réalité et nous entrons dans le deuxième chapitre. A partir de là, l'auteur raconte son histoire selon les points de vue, alternés, de Walker, Sarah et Sherpherd, le détective. Un procédé qui rythme jusqu'au bout cette histoire romanesque et la lectrice que je suis, ne peut plus lâcher le livre.
Beaucoup de réflexions au cours de cette lecture : la liberté individuelle, jusqu'où peut-on aller pour la conquérir ? ce qu'est réellement le bonheur ? le couple ? la paternité ?
Cependant, ce qui m'a le plus intéressé c'est le jeu "du chat et de la souris" entre les deux hommes, dotés d'une rare intelligence.
Me voilà avec l'envie de lire les autres livres d'Antoine Bello.

Walker inclina en douceur le manche vers la droite. (incipit)

La vraie richesse, le seul bien qui ne s'achetait pas, c'était le temps.

Il se méfiait de la propriété comme de la peste.

Son temps lui échappait.


Catégorie Transport



Aucun commentaire:

Publier un commentaire